Rechercher
  • AB Invest

Devenir aménageur foncier

Mis à jour : 30 oct. 2019

Aménageur foncier, c'est à dire ?

Le métier d’aménageur foncier est un métier peu connu, c’est en quelque sorte une niche du marchand de bien. Il consiste à pratiquer l’achat-revente de terrains en les divisant pour dégager une marge. Il se base sur une des plus vieilles règle commerciale du monde: « acheter des mètres carrés en gros et les revendre au détail ! ». Le métier consiste à dénicher un terrain ou une propriété divisible, à vérifier les règles d’urbanisme dans le Plan Local d’Urbanisme puis à faire les démarches administratives de division tout en étant tenu par un compromis avec le vendeur ! Une fois les autorisations obtenues le terrain est acheté et peut être revendu en parcelles ainsi détachées.


Les différents types de division Suivant le projet, si les lots sont créés à l’aide d’une déclaration préalable, ceux ci peuvent être vendus dans l’état et il n’est pas nécessaire de les viabiliser. En revanche si l’on crée un lotissement à l’aide d’un permis d’aménager, il est alors obligatoire de viabiliser les parcelles avant de pouvoir passer les actes de vente définitifs.


Comment devient-on aménageur foncier ? Le métier d’aménageur foncier peut tout d’abord se pratiquer en parallèle de votre activité actuelle. C’est en général comme cela que commencent tous les aménageurs fonciers ! Cela peut vous permettre chaque année de doubler ou tripler votre salaire annuel, ce n’est pas si mal, non ? Tout ce qu’il faut pour se lancer, c’est un petit capital de départ et surtout être formé ! C’est loin d’être compliqué, mais entre les règles d’urbanisme, les travaux et la fiscalité, il y a de multiples sources d’erreurs possibles et elles sont faciles à éviter quand on a les connaissances adéquates ou que l’on est accompagné par un professionnel.

37 vues
  • Facebook Social Icône
  • Instagram
  • Youtube
  • SoundCloud sociale Icône
  • Facebook Social Icône
  • Instagram

©2019 par AB INVEST.