Rechercher
  • AB Invest

Investir en résidence principale

Lorsque l’on se forme dans l’immobilier, on entend souvent qu’investir dans sa résidence principale est une erreur. Il est dit que ce choix peut vous bloquer pour l’avenir, vous obligez à garder un métier qui ne vous satisfait pas parce que vos mensualités se présentent chaque mois. C’est en parti vrai mais il ne faut pas en faire une généralité.


Je vais vous donner plusieurs exemples d’investissements en résidence principale qui, non seulement ne vous bloquent pas pour l’avenir mais peuvent surtout vous permettre de générer un belle marge.


Le logement en piteux état

Le premier exemple assez simple qui nous vient à l’idée, c’est la maison ou l’appartement des années 50 dans un état misérable. On parle alors de rénovation lourde. Vous devez inspecter que la partie bâtie reste en bon état et vous refaites tout le reste ! L’état du bien facilitera la négociation, négociation qu’il faudra bien mener ! C’est la seule condition : il faut acheter le prix le plus bas possible. Il ne faut surtout pas se mentir en se disant «  Je pourrai récupérer sur les travaux » . Au contraire, il y a toujours des imprévus dans la phase travaux donc pas de sentiment, il faut casser le prix d’achat ! Avec un prix d’achat bien négocié, vous pourrez ensuite vous permettre pendant la phase de travaux d’ajouter une touche d’originalité pour créer le coup de cœur de vos futurs acquéreurs.


Le logement avec du terrain

Vous pouvez également trouver des maisons avec du terrain à bâtir en périphérie d’une ville attractive. Vous avez ici un double levier : Tout d’abord, la rénovation de la maison comme dans le premier exemple (si c’est une maison ancienne), toujours à condition de bien négocier le prix d’achat. Vous pourrez également détacher une parcelle constructible en vous rapprochant d’un géomètre (voir article « créer du terrain à bâtir »). Vous aurez ensuite le choix de la revendre directement, ou de bâtir sur ce terrain la construction de votre choix en fonction de la rentabilité. N’oubliez pas de prendre en compte l’impôt sur la plus-value en cas de revente. Il se décompose en 19% d’impôt sur le revenu et 17.2% de prélèvement sociaux. La partie d’impôt sur le revenu est dégressive avec le temps.


Le logement avec dépendance

Enfin, en dernier exemple, il est possible d’acheter une maison avec une ou plusieurs dépendances. Cela vous permettra de créer des logements indépendants et les louer en courte durée. Cet exemple est plutôt valable dans des zones possédant un attrait touristique ou professionnel.


Ces exemples sont indicatifs et non exhaustifs. Comme souvent, c'est votre créativité qui permet de repousser les barrières du possible.

En conclusion de cet article, il est possible d’investir en résidence principale et d’en faire une bonne affaire ! C’est même un excellent moyen de débuter en achat-revente, toutefois il faut faire attention à la fréquence de vos opérations en résidence principale pour ne pas risquer une requalification en marchand de biens.

139 vues
  • Facebook Social Icône
  • Instagram
  • Youtube
  • SoundCloud sociale Icône
  • Facebook Social Icône
  • Instagram

©2019 par AB INVEST.